AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mugetsu Akimoto

Aller en bas 
AuteurMessage
Mugetsu Akimoto
Civils
Civils
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 08/02/2012
Localisation : un peu partout dans le monde selon le travail et l'humeur

Stats
Rang: F
Points:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Mugetsu Akimoto   Mer 8 Fév - 14:34

Mugetsu / Yue
Akimoto/ Akemi

~ :: • Identité • :: ~

Prénom :Mugetsu / Yue
Nom :
Âge : 493 ans mais inconnue pour cette personne
Sexe : Varie selon l’humeur et le contexte
Race : inconnu
Groupe : Civil profil information
Type de pouvoir : Métamorphose et contrôle de l’eau
Poste:Propriétaire de plusieurs enterprises internationals dans le domains des arts et loisirs.





~ :: • Description physique • :: ~


Ce personnage n'a pas d'apparence propre, ou plutôt ignore son apparence originelle, car son pouvoir de métamorphose c’est manifesté pratiquement à la naissance et seuls ses parents biologiques pourraient le savoir, cependant il ne les a jamais connus. Il arrive donc fréquemment que cette personne change d'apparence, cependant les deux plus utilisé sont celle d’une jeune femme nommée Yue et d’un homme plus connu des médias : Mugetsu.

Yue a les cheveux parfois tirant sur le rouge ou le rose pétant et les yeux bleu-mauve. Elle est dans la moyenne de grandeur des femmes soit 5 pieds 5 et aime s'habiller de vêtements colorés. Yue a toujours des bijoux de sa création ou des cadeaux de son amoureux. Une bague designer spécialement pour une occasion particulière qui est unisexe, et une chaîne agrémentée de dentelle. Bien entendu, ses accessoires peuvent changer, cependant se sont ses préférés. Il ne faut pas oublier non plus la grande garde-robe de soulier à talon de tout genre et toutes occasions, même si elle préfère les talons aiguilles bien haut, qui met en valeur la courbe des fesses et le déhanchement des hanches.

En ce qui concerne l'apparence de Mugetsu, elle est toujours le même soit: un homme aux cheveux noir coupés court, des yeux rouges foncé, des traits bien découpé ainsi qu'une musculature fine mais présente. Son habillement peut changer selon les circonstances, mais il apprécie beaucoup les pantalons de cuir ou de jean ainsi que les chemises et tenue de mode. Parfois, il se doit de porter un complet, ce qui le dérange un peu, mais il le fait de bonne guerre, car les souliers sont fort agréable a porter et son amoureux semble bien apprécier ce genre de tenue. Sous son apparence d’homme, il y a un seul bijou de son apparence féminin qui se retrouve sur lui : la bague. Un bracelet noir au poignet droit ainsi qu’un collier très simple en métal fait spécialement par son amoureux peuvent parfois se retrouvé dans la garde-robe selon les occasions.



~ :: • Description psychologique • :: ~


Cette personne malgré son portefeuille apprécie les petites choses toutes simples. Cet individu peut être très généreux envers ses proches et pour le reste de la population, il sera tout simplement aimable. Cependant, méfiez-vous de son sourire charmeur, car il a un grand sens des affaires et devient très dur dans ce genre de situations. Si une remarque ou un comportement lui déplait, vous ne le saurez pas tout de suite, car il fera tout pour rendre votre vie un enfer. Sadique? Fière de l’être, mais tout aussi masochiste. Cette personne est très ouverte d’esprit et très humaniste en général. Presque végétarien, empathique lorsque la situation l’exige, se débrouille bien dans la gestion de crise, cependant le sarcasme est un moyen de communication très amusant selon lui. Il possède un esprit très critique et un sens de l’esthétisme très développé. Un de ses plus grands défauts est sa curiosité immense pour tout, ce qui peut parfois le mettre dans des situations plus difficiles ou totalement idiotes. Heureusement pour lui, il n’a pas peur du ridicule. Cette personne peut parfois faire preuve d’une grande maturité et l’instant plus tard se comporter comme un gamin, ce que les paparazzis raffolent.

L’alcool et plus précisément le cognac est une chose qu’il apprécie particulièrement en écoutant un bon morceau de jazz. Bien qu’il reste ouvert à la plupart des styles, choses importantes dans son milieu, le jazz et le vieux rock restent ses styles de musiques préférés. On peut parfois le voir avec une tablette à dessin, des crayons, des pinceaux ou tous autres médium artistique, les arts restent sa plus grande passion avec les arts martiaux et types d’armes possible.


~ :: • Histoire • :: ~



Mugetsu n’est pas son vrai non. En fait, il ignore même s’il a un vrai nom, car il n’a pas d’acte de naissance, il fut abandonné dans les bois. Ce ne fut pas une chose très facile que de survivre, cependant il se fit recueillir par des âmes charitables. L’enfant vieillit plus lentement que la moyenne, restait timide et se faisait rejeter par les gens du village pour ses pouvoirs qu’il ne contrôlait pas. Au bout de quelques années, de cette étrange vie, l’enfant commença à s’affirmer un peu plus et décida de partir à la recherche de ses parents biologiques. Il était très reconnaissant envers l’orphelinat, mais il sentait que sa place n’était là, que ses racines ne se trouvaient pas dans ce village reculé. C’est ainsi que sur des adieux touchants, la personne métamorphe quitta cet endroit et partit à la découverte du monde. Il découvrit plusieurs cultures, vécu à certains endroits pendant quelque temps sans jamais trouver d’indices concrets sur d’autres individus semblables à sa personne.

C’est en traversant une forêt pour se rendre à un village ou la métamorphose était plus connue, que la vie de cette personne bascula. Une course poursuite s’engagea entre le jeune individu et un groupe de personnes voyageuses. Allécher par les capacités entraperçues lors de la poursuite, le chef décida de présenter sa nouvelle prise à des clients bien particuliers. Clients qui trouvèrent le potentiel de cette créature bien utile et intéressant d’ailleurs. C’est le fils du chef d’entreprise qui acheta la jeune personne. Numéro 246 fut son nouveau prénom, terminé la liberté de mouvement et de pensée. Ses années d’esclavages pour une organisation de psychistes convaincue de leur supériorité contrôlant le marché économique de l’époque. L’entreprise n’était qu’une couverture pour voilé le contrôle illégal qu’ils exerçaient sur l’endroit. Les «êtres inférieurs» étaient forcés de satisfaire les moindres caprices et besognes que leurs maîtres leur imposaient. Numéro 246 vécu un enfer, rêvait à son passé tout en perdant la notion du temps face aux tâches imposées. Cependant, une lueur vient éclairer son brouillard. Il s’appelait Akira, il était blond et dégageait une aura de force tranquille, il fut le seule à considérer 246 comme un être vivant et non un simple jouet. C’était un soignant de l’organisation. Leur rencontre était toujours brève, mais les sentiments puissants. Lorsque son maître compris la situation, il répandit des rumeurs sur Akira, pour l’isoler de la société. Les deux amoureux tenaient bon, au grand déplaisir d’Haname qui se lassa de l’attente et força magiquement le métamorphe à tuer son phare. 246 avait beau implorer pardon, le supplier de ne pas mourir, il ne reçut quand retour un je t’aime et pour la première fois des yeux verts ouverts au monde et qui ne l’accusaient pas. Ce choc émotionnel fissura quelque chose à l’intérieur de son corps et éveilla son contrôle de l’eau. Haine, colère, culpabilité et tristesse se mélangèrent et lui fit perdre le contrôle de son corps. La suite reste vague dans la mémoire de cette personne, si ce n’est qu’au lieu de la terre se trouvait de l’eau teintée de rouge. Il ne reste plus de trace du quartier générale et la plupart des habitants psychistes sont décédés suite à cet événement.

Numéro 246 erra longtemps un peu partout, sans savoir quoi faire, sans savoir où aller. La mort fut longtemps prier, vivre sans sa lumière était souffrant, mais numéro 246 tenait toujours ses promesses et ne pas attenter à sa vie dans un acte de suicide était une chose qu’il avait promise à Akira. Rien, il n’avait rien, aucune véritable identité, aucune famille n’y but, alors autant marché et resté prisonnier de ses pensées. Fuu, 246, créature, monstre, qu’est ce que c’était ?.....rien cela n’avait plus aucune importance. C’est perdu dans ses pensées que sa haine se développa envers les personnes psychistes qui prônaient ses valeurs. Son aversion pour ce groupe de personne enflait et le métamorphe se laissait envahir par cet émotion, tout vaut mieux que d’être vide. C’est pendant cette phase de sa vie qu’une personne entra dans sa vie. Maximilian Alexander, un homme particulier et tête en l’air. Cet homme était un élémentaire et un psychiste de bas niveau au don particulier. Celui-ci pouvait percevoir la flamme intérieure des gens. Chaque personne possède une aura et cette flamme ce teinte de couleur selon l’état émotionnel de la personne. Lorsque cette flamme vacille, cela signifie que la personne atteint un point de rupture intérieur, créant ainsi un débalancement dans l’équilibre du monde. Ce ne fut pas un travail facile pour Maximilian, le métamorphe ne se laissait pas approcher, l’attaquait ou se sauvait à mainte reprise. Le lien de confiance fut long à construire, mais porta ses fruits. Petit à petit, le monde redevenait coloré pour la personne en deuil. La rééducation suite à la maltraitance vécue et aux traumatismes ne se fit pas sans heurte. Les émotions revenaient et maîtriser sa magie liquide l’effrayait. Maximilian eu beau essayé de dissuader cette personne, rien à faire l’eau et ce qu’elle impliquait lui faisait peur. Tant que la présence de l’eau restait naturelle, il n’y avait aucun problème, c’était même sécurisant. L’utiliser magiquement restait une autre chose. L’individu au nouveau pouvoir décida de brimer cet aspect de sa vie, de ne pas l’utiliser et de ce contenter de la métamorphose.

Suite au choix et à la stabilité interne de la personne aider, Maximilian quitta cette personne, mais garda un contact écrit avec elle. La personne au pouvoir de métamorphose ignorait ce qu’elle pourrait faire pour se nourrir. Il ne voulait pas retourner dans le monde du sang, mais une vie plus humaine : ses connaissances en assassinats, arts martiaux et armes en tout genre ne lui étaient d’aucun recours dans cette situation. C’est ainsi que cette personne décida d’exploiter son pouvoir de métamorphose et devin mannequin. Les débuts ne furent pas faciles et il ne désirait pas nécessairement mettre dans son curriculum vitae la description de ses pouvoirs, seul son manager était au courant. L’apprentissage se fit graduellement et avec l’aide de son guide, la vie allait mieux. Faire le mannequin était amusant, mais ce qui l’intéressait réellement était le dessin, le maquillage, les photographies, bref l’envers du décor. Il suivit donc des cours en design et en entreprise, chose que son manager encourageait en voyant le potentiel de son client. Une fois la formation obtenue, les deux accumulèrent de l’argent et décidèrent de se lancer une entreprise de mode ensemble. C’est à ce moment que l’identité de Mugetsu fut créée. Lentement mais sûrement, il se fit un nom dans le milieu et commença à exporter un peu partout dans le monde, créant plusieurs sections : mannequin, design et accessoires sont les trois grandes branches de sa compagnie. Tout allait bien, l’argent rentrait maintenant sans problème et il commença à s’intéresser aux hôtel et spa de détente. L’entreprise se gérait pratiquement sans son aide. Cependant, ne rentre pas qui le veut dans ses entreprises. Pour lui, la discrimination et autres choses négatives de même catégorie n’était pas tolérer.

Ce fut surtout dans cette période de temps, que les gens découvrir son coté malicieux, plus particulièrement son ancien et son nouveau secrétaire : Olivier et Stéphane. Père et fils peuvent se vanter que la vie de secrétaire n’est pas toujours calme et paisible. Mugetsu alimentait beaucoup les revues à potin lorsqu’il sortait s’amuser le soir. En général, le jour il restait professionnel, mais dès que l’occasion se présentait, il préférait aller s’amuser sur une piste de danse et faire des rencontres d’un soir. Il ne désirait pas s’attacher de nouveau à une personne comme il l’avait fait dans le passé de peur de se blesser encore une fois. Et puis, recevoir un Stéphane complètement offusqué et sans sa fabuleuse maîtrise de lui habituel l’amusait tellement que ne pas recommencer était un crime. Stéphane pouvait bien se permettre quelques familiarités avec lui, car Mugetsu était l’équivalent de l’oncle gâteau et l’oncle malicieux dans son enfance et puis il savait pertinemment que sans lui, l’entreprise ne serait pas aussi bien ordonnée. C’était presque un jeu entre eux que c’est éternelle dispute pour une première page de revue à potin, pour commencer la journée.

Sa complice la plus fidèle pour alimenter les ragots ou pour s’amuser était Catherine. L’héritière d’une famille possédant la plupart des musées. Elle désirait amener une expertise de plus dans les médias et travaillait beaucoup sur ce projet. Pouvoir discourir avec elle ou tout simplement rire était toujours un plaisir. Les défis et commentaires sarcastiques envers certaines personnes plus «coincés du derrière », pour rester polis, fusaient souvent entre eux. Longtemps, les paparazzis alimentaires leurs feuilles sur la possible liaison entre eux, mais ce n’était que des rumeurs. Catherine préférait les hommes plus difficiles d’approche comme le garde du corps de Mugetsu : Patrick. Celui-ci avec sa carrure et son parcours de vie était parfait pour Mugetsu. Il savait quand s’imposer et quand rester discret, tout en s’assurant de sa sécurité.

Mais jouer, ainsi les hommes d’affaires commençaient, a affecté son humeur. Être celui que les gens veulent voir et non celui qu’on ait devient un fardeau, et ce malgré ses moments d’idiotie. Le rejet d’une partie de sa magie commençait à se faire ressentir, mais il ne voulait pas en tenir compte. C’est à ce moment que Maximilian revint le voir et a force de dialogue et dispute qu’il admit qu’il ne pouvait pas continuer comme cela. La source du problème venant de son rejet avec sa magie, il décida d’aller dans une école spécialiser sous une autre apparence, car il ne désirait pas que les médias s’amusent de cette situation. Il confia la gestion à son secrétaire durant son absence, laissa Patrick pour ne pas attirer les soupçons et c’est ainsi que l’apparence de Yue fut créer.

Cette école particulière lui apprit bien des choses autant au niveau de sa magie que d’elle-même. Elle accepta de plus en plus cette partie d’elle-même et ce qu’elle implique et rencontra des gens qu’elle considère maintenant comme sa famille. Akuma Subarashii fut son premier lien, la première personne à désirer réellement qu’elle fasse partie de sa famille. Qu’une personne lui fasse une place dans son cœur de cette façon, alors qu’il fut une époque ou elle cherchait ardemment sa place, la toucha grandement et pour cette personne Akuma est son frère de cœur. Elle passa beaucoup de temps avec lui, sa présence l’aidant et elle fit tout pour aider son frère à devenir une personne plus affirmée et fière de son apparence unique. Pendant, son séjour dans ce pensionnat spécial, elle fit la rencontre d’une personne tout aussi importante et même plus actuellement, son homme. Leur relation commença dans un bar, sous son apparence d’homme. Croyant que se serait qu’un coup d’un soir, le contexte fut vite installé, ce n’est que le lendemain matin en cours que le dilemme se présenta. Il était son enseignant tuteur, oh la galère. Voulant que la situation n’empire pas, il se promit de ne pas recommencer, malheureusement la poursuite d’un objectif comme celui-ci relève de l’impossible pour cette personne. C’est ainsi que la relation coup d’un soir évolua en ami moderne qui réside dans le même appartement.

Tout allait relativement bien, son partenaire de nuit n’était toujours pas au courant de son identité d’écolière, mais c’était gérable. Si ce n’est que comble de malheur la personne qu’elle croyait morte ne l’était guère. Son ancien maître préparait tranquillement son retour, pas le moins du monde pressé d’intervenir dans cet univers chaotique, mais voulant sa revanche sur 246 pour avoir désobéi. Ce fut un moment fort éprouvant duquel, le métamorphe en sortie amnésique sous une apparence plus jeune. C’est son colocataire qui décida de s’occuper du malade. Au bout d’un moment de convalescence, la mémoire lui revient accompagner des crises d’angoisse. Suite au soutien que Ryûchi lui offrit, il ne put qu’admettre que la personne devant lui était bien plus qu’un ami et même qu’Akira. Depuis, il a terminé sa formation académique et est de retour à son poste en compagnie d’un Stéphane heureux que son «oncle» se calme enfin……Du moins c’est ce qu’il croit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryûchi S. Farfire
Mafia
Mafia
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/01/2012
Localisation : Partout et nulle part à la fois. Moi omniprésent voyez-vous?~

Stats
Rang: F
Points:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Mugetsu Akimoto   Mer 8 Fév - 14:51

Après m'être foulé un oeil devant la longueur de la fiche... Nah c'est une blague. Monsieur/Mamzelle est validé(e)! Very Happy

_________________
Thèmes musicaux