AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un moment pour soi-même….pas tant que sa

Aller en bas 
AuteurMessage
Mugetsu Akimoto
Civils
Civils
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 08/02/2012
Localisation : un peu partout dans le monde selon le travail et l'humeur

Stats
Rang: F
Points:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Un moment pour soi-même….pas tant que sa    Jeu 31 Mai - 23:00

Mugetsu n’avait pas beaucoup de temps à consacrer au activité magique ainsi qu’à son conditionnement physique. Condition physique déjà en excellent état, mais disons simplement que les retomber physique d’un entraînement se situait surtout dans le relâchement du stress et l’envoi d’endorphine dans son système de façon naturelle. Alors, pendant que Ryûchi était occupé de son côté, Mugetsu prenait un petit moment pour s’entraîner dans le sous-sol. Un endroit qui lui convenait moyennement, mais en attendant d’avoir leur maison construite sur mesure c’était l’endroit qui convenait le mieux pour lui. Il avait arrangé une des pièces de façon plus adéquate pour la première et la dernière partie de son entraînement. Un endroit très calme avec plusieurs coussins et un décor très zen. Aucune stimulation agressante dans cette pièce tout invitait à la détente du corps. Mugetsu appréciait toujours de commencer par une séance de méditation avant de solliciter son corps et sa magie, ensuite il enchainait avec des étirements pour terminer avec séance de relaxation. Bref, ses entraînements individuels étaient très différents de ce que faisait son homme en général. Et puis, son temps était très chargé alors lorsqu’il pouvait se joindre à son homme pour les arts martiaux c’était un bonus pour l’instant. Cela même si le projet de faire des cours avec Ryûchi, était très tentant il devait avant tout réduire sa charge de travail pour réalisé son projet. Il s’était réabonné à la méditation suite aux conseils d’un psychologue suite à son diagnostic de dépression. Ceci combiné à plusieurs autre chose l’avait grandement aidée.

Pour commencer, la méditation ou il avait essayé plusieurs procédés avant de trouvés la bonne. Par exemple, la technique de Vipassana qui consiste à se concentrer sur la respiration ne lui convenait pas, car l’expérience se déroulait sur plusieurs jours, chose qu’il ne possédait pas. De plus, ce n’était vraiment pas son genre de s’abstenir sur plusieurs aspects. Cette technique originaire d’Inde, exigeait qu’on s’abstient de tuer même un insecte, de voler, de mentir (chose réalisable), de faire d’usage d’intoxicant (chose un peu difficile, son café était important le matin, mais bon il pouvait passer par-dessus sa) et de s’abstenir de toute activité sexuelle pendant au moins dix jours (IMPOSSIBLE, il était catégorique là-dessus, hors de question). Disons que les premières étapes le rebutaient beaucoup, car le fait de se concentrer sur la respiration et observer les sensations dans le corps ….Cela allait, c’est le sevrage avant qui n’allait pas. Bref, la technique de Vipassana était l’une des anciennes techniques qu’il avait essayées, mais il avait trouvé son bonheur dans la technique appelée la «méditation de pleine conscience». Il y avait plusieurs variantes, mais Mugetsu aimait la version avec les yeux ouverts pour se concentre sur un objet pendant une période de temps tout en portant attention à réaction de son corps face à l’objet. Mugetsu partit une musique pour créer une bulle envers l’extérieur de la pièce et s’assit en position du lotus. Il avait trop l’habitude de cette posture que le demi ou quart de lotus ne lui convenait pas. Plusieurs objets se trouvaient devant lui, mais il décida de porter son attention sur la chandelle. Doucement, il senti les idées parasites tournoyés dans sa tête c’était la partie la plus difficile, car il ne devait pas y porter attention, mais les laisser passer sans rien faire. Tranquillement, son corps se détendit et il tomba en lâcher-prise. Peu à peu son esprit ne chercha plus à s’inquiéter d’un énième détail ou projet à propos du travail, d’une angoisse familiale ou d’un pépin quelconque. Réduire ainsi son taux de stress l’aidait à mieux exécuter sa routine d’entraînement.

La chandelle mourut et c’est ce qui le sortie de ses pensés, car normalement cela lui prenait moins de temps pour tomber en séance lâcher-prise, il faut croire que les récents événements combinés à la charge de travail avaient parasité son esprit plus durement qu’il ne le croyait au départ. Une fois la méditation terminée, il commença par quelque échauffement du corps, son esprit toujours aussi vide de pensée parasite. Il fit des étirements statiques, car il n’allait pas courir un marathon ou faire un combat amical contre son homme. Lorsque ses muscles furent échauffés suffisamment, selon lui, il alla prendre deux grands bâtons de masses équivalents à des armes blanches. Aujourd’hui se serait le Krabi krabong. Il connaissait plusieurs autres styles de défense et de combat, mais certaines requéraient une autre personne pour se pratiquer et il n’avait pas envie de pratiquer les autres pour le moment. Rien ne pressait dans sa situation, cela faisait longtemps qu’il s’était retiré du domaine plus dangereux pour se concentrer sur les tissus. Oh, la vue du sang avait toujours cet effet excitant et rempli d’adrénaline pour lui, mais il préférait, et de loin, sa vie avec son homme présentement. Il désirait vivre très longtemps et une vie liée aussi intimement avec la mort ne pouvait être synonyme de longévité. Il suffisait d’une personne plus habile, d’un mauvais calcul ou d’un mauvais synchronisme et c’était terminer, aucun retour en arrière. La vie n’était pas comme les jeux vidéo : on ne peut pas arrêter le jeu et recommencer.

Le Krabi krabong est un art de combat accès sur les armes. On pouvait voir ces techniques lors des champs de bataille, avant l’arrivée des armes à feu et canon, comme un tourbillon mortel. Une danse très fluide, mais très complexe. Cet art a pour but de pratiquer les réflexes tout en améliorant leur rapidité de mouvement. Mugetsu préférait commencer par les séquences de mouvements au sujet des armes, il réchauffa tout d’abord ses poignets en faisant pivoter les morceaux de bois dans ses mains. Un mouvement qui demandait une bonne souplesse et habitude. Il y avait aussi le mouvement ou on ouvrait les mains et d’un habile mouvement des pouces, ont réussissait à faire pivoter les bâtons. Pour le moment, il était heureux de constater que le roulement des armes se faisait toujours aussi rapidement et efficacement. Il enchaina ensuite avec plusieurs passes d’armes et pivot du corps, ne restant jamais une seconde aux mêmes endroits, empruntant les mouvements de pieds à la Muay Thai. C’est deux styles étaient très liés dans leur philosophie et style alors Mugetsu aimait bien les pratiquer en même temps. C’était très demandant d’un point de vue de la précision et du cardio, mais cela lui faisait un bien fou.

Une fois que les mouvements libres furent bien intégrés, il enchaina avec un bois différent qui ne ressemblait pas son poids et sa forme à un sabre. Il était très concentré sur l’enchaînement, le sabre était moins facile pour lui que le katana. Il entendit des pas descendre les marches un peu grinçantes, mais il préféra continuer de pratiquer que de s’arrêter. Du moins, jusqu’à ce qu’une autre tige rencontre la sienne pour un combat «amical», car son adversaire n’était pas du genre à retenir ses coups n’y jouer dans un seul style de combat. C’est avec une lueur de défi et un sourire amusé qu’il parât l’attaque de l’autre personne et répliqua d’une torsion du poignet en visant la tête de son opposant. Il resta ainsi l’espace d’une seconde avant de prendre ses distances et d’analyser le prochain mouvement que ferait son challenger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un moment pour soi-même….pas tant que sa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bon moment pour postuler ?
» allocation maternité en tant que chef d'entreprise.
» Stage 140 h DEA pour un cdi AA
» Je vous propose mes services en tant que graphiste
» les contres indications médical pour chauffeur VSL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[DOT]Insurrection :: RP -- Zones neutres :: Quartiers résidentiels :: Maisons & Apartements-
Sauter vers: