AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inconscience fracassante

Aller en bas 
AuteurMessage
Leila Faten
Mafia
Mafia
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : In the darkness growing near...

Stats
Rang: F
Points:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Inconscience fracassante   Mar 12 Juin - 4:46

Tu parle d'une mission de merde ça. -Va nous faire des courses Leila, on va envoyer les autres sur la mission tu n'est pas prête pour de telles missions surtout avec le fiasco du convoi voilà deux ans. Il me casse les couilles avec leur idée de protégé les filles à tout prix, après tout à quoi sa peut bien servir de m'entraîner au combat et de ne pas se servir de mes capacités? Faudrait vraiment que je leur en remontre si seulement ils savaient pour mes dons cachés... Enfin c'est peu-être mieux comme cela sinon ils pourraient me renié à bien y penser.

Alors me voilà à faire la mission la plus longue barbante parmi toutes celles qu'ils me donnent depuis deux ans, depuis le fiasco du convoi comme ils disent. La famille ne me fais plus confiance, alors je suis obligé de passer dans les clubs et les magasins que nous protégeons pour voir si tout va bien et pour ramasser nos cotisations et dividendes. Quelle poisse, il allaient enfin foutre une dérouillée à un gang dans l'est de nos zones, un clan un peu trop hardi au goût du grand conseil de la famillia.

Je dois également comme seconde fonction patrouiller pour rappeler à tous que c'est la famille qui contrôle les lieux et personne d'autres. En temps normal ce n'est pas rare que je doive régler des problèmes avec disons un peu de poigne. Mais on aurait dit que aujourd'hui personne n'avait de problème et tout le monde était apathique et obéissant au possible. Quel ennui, je ferais n'importe quoi pour qu'il se passe quelque chose.


Soudain, au loin un attroupement de plusieurs badauds semble s'être formé à une distance respectable d'une immense banque. C'est la Banque Bargaingate, qui appartient à une famille du même nom et alliée avec notre division de la famille. Des éclats de voix dures et froids s'en échappe mais de trop loin pour être discernable de là où elle se trouve. Leila décide de s'en approcher.

Quelle merde!!! Mais qu'est-ce qui se passe là-bas, si ont fait pas attention, on risque de s'attirer la DOT dans le coin et ce sont bien les dernières personnes que l'on désire trouvé dans notre quartier ces derniers temps tout le monde est à cran et s'ils débarquent sa seras la guerre totale. Un peu d'action ne ferais pas de mal mais avec la DOT c'est presque un suicide assurer d'autant la majeure partie de nos forces sont disperser dans l'est de la cité. En espérant que ce ne soit rien d'autre qu'une altercation entre des gardes de sécurité de la banque et d'un client mécontent, songeai-je.

-Pousser-vous faites place à une agente de la famille!! Expliquez-moi ce qui se passe ici bande fainéants!!!

Un badaud, s'approche, il est visiblement un cadre de la banque et lui dit:

- C'est une prise d'otages. Ils veulent le contenu du coffre et demande à ce que la mafia leur rendre ce qu'elle leur à volée dans les dernières années. Ce sont des gangs qui ce sont unifiés pour s'opposer à vous semble-t-il. Il vous faut aller chercher des gens de la famille on ne peut laisser mourir le directeur vous savez ce qu'il vous en coûteras de le laisser... !!! OUFFF!! Qu'est-ce que... vous... faites??!

Sa voix est à peine perceptible, la manchette qu'il à reçu au plexus lui a complètement coupé le souffle. Elle se penche alors vers lui et lui relève le menton lentement en lui soufflant à l'oreille:

- N'oublie pas ta place et à qui tu parle sale pion inutile. Moi seule est habilitée à suggérer des solutions, on ne te paye pas pour penser tactique militaire, mais tactique financière. Ne l'oublie plus ou bien la prochaine fois tu perdra bien plus que le souffle. Tu m'as compris???

Le pauvre homme ne put que hocher imperceptiblement la tête, tout en étant toujours plié en deux cherchant à retrouver sa respiration. Elle s'avança alors en direction de la banque lentement dans le plus grand calme, sans expression apparente sur le visage. Et héla les kidnappeur retranchés d'une voix forte:

- Hey!!! Vous savez que vous êtes sur le territoire de la mafia vous pensiez à quoi en agissant de la sorte?? Vous pensez peu-être que l'idée est bonne ? Moi je ne trouve pas cela très brillant de votre part de venir ici dans notre quartier le mieux protégé pour ensuite vous retranché dans le bâtiment le plus sécurisé mais également celui dont il est le plus dur de sortir.

La seule chose qu'elle reçu fut une série de coup de feu ponctué d'un tir de roquette bien sentie qui passa à côté d'elle avec un seul cheveux de marge. Un peu plus sur sa droite et ce fut elle et non le fourgon blindé garé devant la banque qui l’eut reçu. Elle fit une rapide roulade vers la gauche en s'éloignant le plus loin possible de celui-ci avant que la roquette ne percute le véhicule. Celui-ci explosant alors dans une gerbe de flammes et d'éclat métalliques chauds. Elle sentie alors une douleur cuisante au flanc droit. Et en déduit qu'un éclat avait dû la taillader.

Fais chier!!! Ça y est, la DOT risque de se pointer maintenant que la situation nous échappe d'autant plus que cette banque est une zone neutre utilisé autant par nous que par eux ils ont donc des intérêts à venir la défendre à l'instar de protégé les gens ils viendront forcément protégé les investissements... Parlant du loup... Eh merde un hélicoptère de patrouille probablement attiré par l'explosion, au joie! Et nos effectifs dans l'impossibilité de revenir à temps pour évité que nous perdions la banque...

Sa va vraiment être un ... OH MERDE!!! Ils viennent vraiment de tiré une roquette sur l'hélicoptère de la DOT. PUTAIN CETTE MERDE D'HÉLICO PLONGE VERS MOI!!!

-HEY!!! FOUTEZ-TOUS LE CAMP ILS ONT TIRÉ L'HÉLICO ET IL VA S'ÉCRASER SUR NOUS...

Puis en provenance de la banque une voix s'éleva au-dessus de celle de la foule paniqué en criant:

- ONT LES AS EUX CES SALOPARDS DE LA DOT!!! OKAY LES MECS À PARTIR DE MAINTENANT ON TIRE TOUS CE QUI BOUGE DANS LE CIEL OU QUI S'APPROCHE TROP PAR VOIE DE TERRE ET...

Puis le flot de ses paroles fut noyés par le bruit des tôles fracassées glissant sur le sol, percutant des voitures des devanture de magasin et puis ce fût le noir tout d'un coup pour Faten. La dernière image qu'elle vit fut la carlingue fonçant sur elle à toute allure, en flammes et tordue...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Tryford
DOT
DOT
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/02/2012

Stats
Rang: F
Points:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Inconscience fracassante   Mar 12 Juin - 13:52

Tryford s'attache aux commandes d'un hélicoptère de la DOT. Il vient de recevoir une mission de patrouille, mais son vaisseau n'était pas encore terminé. Il effectue les manoeuvre de contrôle, pour vérifier si l'appareil est en bon état. Il démarre et poursuit ses vérifications, en même temps qu'analyser les mouvements de l'appareil. Des regards curieux sur le plancher du garage regardent l'aéronef gigoter dans son coin pendant 10 secondes et finir par se stabiliser. Probablement un bouton ou quelque chose du genre de mal ajusté... Mais la réalité est que Tryford est en train d'apprendre sur le tas à piloter un hélicoptère (chose que ses supérieurs ne savent pas). Il a l'expérience des avions, connait les lois aériennes et les procédures. Mais la dynamique d'un hélicoptère est différente. Heureusement, Tryford a l'esprit vif et une capacité d'analyse hors de l'ordinaire. Son hélicoptère sort du garage.

" Terminal, ici Delta Oscar Tango Alpha Neuf. "

" Alpha Neuf, ici Terminal "

" Terminal, Alpha Neuf décolle pour une patrouille sous les Milles pieds. "

" Alpha Neuf, Terminal, Roger. "


Transmission radio terminée. L'aviation civile ne devrait pas s'inquiéter. Il s'élance dans les airs et commence un balayage des quartiers de la ville. Tryford balaie assez large, ayant hâte de retourner à ses travaux et pouvant se le permettre étant donné sa vision. Malheureusement pour lui, cela n'allait pas être aussi simple... Une explosion se fait entendre non-loin de Tryford.

" Sécurité, Sécurité, Sécurité. Ici Alpha Neuf. Explosion au Nord-ouest de la ville. Zone restreinte à l'aviation dans un rayon de 10 miles. "

" Alpha Neuf, ici Terminal, Wilco. "


Le ciel devrait maintenant être dégagé de tout aéronef civil. Tryford change la fréquence de sa radio.

" QG DOT, Ici Tryford. "

" QG à l'écoute. "

" Explosion près d'une banque. Investigation en cours. Possibilité de présence hostile élevée. "

" Roger. En attente de Rapport. "

" Roger. "


Tryford fronce des sourcils. La DOT veut être certaine qu'il y a une menace avant de bouger. Tryford s'exécute et se rapproche. Il y a en effet des hommes armés dans la banque. Avec le bruit qu'il fait, cela n'a pas prit avant que l'un d'eux ne repère l'hélicoptère. Tryford voit la roquette se diriger vers lui. Il bouge le vaisseau rapidement vers la gauche afin d'éviter la roquette. Malheureusement pour lui, la roquette dévie de sa trajectoire et est sur le point d'heurter l'aéronef.

* Tête chercheuse!? C'est une blague...? *

BOOM

Clignotants rouges, perte de contrôle, perte d'altitude, cadrans qui s'affolent... Tryford ne peut qu'attendre que l'atterissage n'arrive.

CRASH

Tryford relève sa tête. Il a été secoué comme une vulgaire poupée, mais le métal de sa tête lui a empêché de perdre connaissance. Malgré quelques blessures légères, il est en pleine forme. Il sort sa radio personelle.

" QG DOT, ici Tryford, au rapport. "

" QG à l'écoute. "

" Hostiles dans la banque. Nombre inconnu. Ils ont des roquettes à tête chercheuse. Aéronef détruit. Demande assistance d'intervention immédiate. "

" Assistance arrivera dès que possible. Continuer la reconnaissance. "

" Je répète, Aéronef détruit. Ils ont des roquettes à têtes chercheuses. "

" Roger, Tryford. Je répète, continuer la reconnaissance. "

" Wilco. "


* Une vraie blague... *

Tryford sort de l'épave du côté opposé à la banque, afin de rester sous couvert. Il voit des civils inconscient au sol. Blessures légères, on ne craint pas pour leurs vies. Une civile attire son attention ; elle est armée. Tryford s'en approche. Elle est plus blessée que les autres, mais rien de bien grave... Tryford ouvre sa veste de son uniforme de pilote militaire, soulève son chandail et ouvre un compartiment incrusté dans son corp métallique. Il en sort une trousse de premier soins et de réparation d'urgence. Il soigne la femme avec minutie et précision; après tout, il a déjà été médecin... Une fois les soins apportés, il s'affaire à lui faire reprendre ses esprits. À son réveil, Tryford dit rapidement :

" N'ayez pas peur, je viens de vous soigner. Nous sommes dans la même galère et devrions coopérer. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Inconscience fracassante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[DOT]Insurrection :: RP -- Zones neutres :: Lieux publics-
Sauter vers: